Wednesday, March 2, 2016

Comment répartir son épargne (c'est aussi comment utiliser son retour d'impôts...)

Voilà, vous avez décidé d'épargner, de faire en sorte que votre argent vous serve à vous-même au lieu de servir à enrichir les autres (magasins, restaurants, etc...)


Mais voilà, les quelques dollars que j'ai, je devrais les mettre où? Suis-je mieux de rembourser mon prêt étudiant ou de prendre un REER ?  ou un CÉLI?  ...  chaque situation est particulière, mais j'ai tenté de dresser les grandes lignes de la majorité et de mettre tout ça sous forme d'un graphique simple.




Voici l'ordre dans lequel je vous propose de faire les choses.
1. Se créer un fond d'urgence...   j'ai fait un tableau parfait...  on peut y aller avec parcimonie...  Disons que le fond d'urgence vous pouvez au départ dire qu'il couvrira un mois, puis 2, puis 3 jusqu'à l'idéal de 6 mois.   Par mois on considère le coût de tout ce que vous payez dans un mois qui est primordial, que vous ne pouvez pas reporter.

2. Le régime de retraite de l'employeur...  pour ceux qui ont la chance d'en avoir un. Je parle ici d'un régime où l'employeur ajoute sa propre part.  Du genre vous mettez 5% de votre salaire et l'employeur ajoute le même montant (ou un peu moins...).  Bref qu'il soit généreux ou pas, on parle ici d'un cadeau en argent!  S'il y a aussi un programme d'achats d'action, on y participe aussi!  Idéalement, au maximum que vous avez le droit pour les deux. Pour les actions, je ferai un autre article sur le sujet...

3. Rembourser ses dettes...   surtout si le taux d'intérêt est très élevé! L'idéal si vous avez une carte de crédit avec un montant à payer qui traîne + un prêt auto + un prêt personnel + etc....   essayez de contacter votre prêteur hypothécaire et de voir avoir lui s'il serait possible d'augmenter votre prêt hypothécaire pour que vous puissiez rembourser tout ça et n'avoir plus qu'une hypothèque à payer. Vous aurez  un bien meilleur taux et vous vous sentirez en contrôle.  C'est beaucoup moins décourageant de n'avoir qu'une chose à rembourser. Ça donne aussi plus rapidement une vision globale de votre situation financière. 

4. REEE
Je vais faire une publication sur ce sujet mais dites vous juste que drette en partant le gouvernement vous donne 30% de rendement en cadeau sur ce que vous y mettez... wow. On vise 2500$ par enfant par an pour avoir le maximum.

5. REER / CELI
Dans l'idéal, faudrait réussir à en mettre dans les 2.  Mais disons que si cette année vous avez peu de revenus car vous êtes aux études ou en RQAP ou sur le chômage, etc...  bien il est fort probable qu'il est mieux de prendre un CELI.  Car les 2 font en sorte que les intérêts sont à l'abri de l'impôt. Le REER lui c'est un report d'impôts.  Quand vous reprendrez votre argent, vous devrez payer de l'impôt.  Car si en ce moment vous avez un taux d'impôts très bas...  si vous prenez un REER et que le jour que vous retirez l'argent votre taux d'impôt est élevé...  bien c'était pas très logique comme décision.

6. Rendu au point 6 vous êtes vraiment bon. Ça veut dire qu'il vous reste qu'une hypothèque à rembourser...  on lâche pas!

7. Vous n'avez plus de dettes. Vous avez pris votre max de REER et votre max de CELI...  alors je pense que vous n'avez plus trop besoin de conseils ;)

No comments:

Post a Comment