Wednesday, October 18, 2017

Aimons-nous être enchaînés?


Cet été, j'ai fait un voyage en Europe de l'est, dans les anciens pays soviétiques comme la Lithuanie, la Lettonie, la Pologne, l'Estonie... et j'ai été en Russie aussi. Bien des choses m'ont touchées et en fait je suis tombée en amour avec ces peuples! Leur rapport à l'argent et à la consommation est différent par leur vécu. Alors quand le blog de Becoming Minimalist a publié un article intitulé "What I learned about minimalism in Poland"  j'ai été encore plus touchée. Je me suis dit que je me devais de vous le résumer / traduire / commenter pour votre réflexion personnelle.

L'article de Becoming Minimalist

Joshua Baker écrit des livres et blogs sur le minimalisme et est invité partout pour en parler en conférences. Son article raconte son expérience du début du mois en Pologne où il était invité à parler devant 1000 personnes. S'en est suivi un gala où Piotr (Peter) était son traducteur. Peter lui a permis de mieux comprendre la réalité de la Pologne. Pour mieux comprendre, il faut parler d'Histoire : 

En septembre 1939, les Allemands envahissent la Pologne et ceci marque le début de la 2ième guerre mondiale. Les troupes allemandes ont traversé la Pologne vers l'est tandis que les Russes faisaient de même vers l'ouest. À la fin de cette année, après la conquête, la plupart des polonais d'influence et éduqués tels que les nobles, le clergé et les professeurs avaient été tués par les Allemands dans leur volonté de détruire complètement l'identité de la nation polonaise. 

Pendant toute la guerre, la Pologne est divisée entre deux agresseurs. En 1945, la ville de Warsaw était entièrement détruite. Avant la guerre il y avait 1,3 millions d'habitants, à la fin 150 000. Si vous croyez que 1945 c'est il y a longtemps, vous vous trompez. La plupart des Polonais d'aujourd'hui sont les enfants des victimes de la guerre. Ils ont tous vécus dans une situation familiale complexe et tragique à cause de cela. 

L'histoire ne se termine pas là. Après la 2ième guerre, presque toute la Pologne a été donnée à l'empire soviétique (URSS). Comme tous les autres petits pays de la région, ils ont regagné leur indépendance après la chute du rideau de fer en 1991. Ça aussi c'est récent. En URSS, personne ne pouvait avoir plus que son voisin. C'était le communisme, le rationnement, la vie sous surveillance et délation. 

En 1991, c'Est donc l'arrivé du libre-marché et de l'économie capitaliste. Une arrivée récente, Peter se souvient enfant de regarder par la fenêtre la file d'attente pour acheter du pain s'accumuler dans la rue. Son enfance diffère assurément de la nôtre. 

Joshua leur a fait une conférence dont le thème récurent indique que les possessions nous distraient du bonheur et de l'accomplissement. La Pologne n'est pas encore un pays de consommation à outrance, pas encore, mais les salaires augmentent...

Joshua leur a dit de ne pas perdre de vue les choses qui comptent le plus. Garder leur passion au centre de leur quête et c'est ce qui compte. Joshua fût rejoint en soirée par Darek, l'organisateur de la conférence. Darek lui a demandé ses impressions du pays et il lui a dit qu'il le trouvait beau, riche d'histoire et de résilience humaine. Darek lui a dit, d'un ton pesé : "Joshua, puis-je vous en dire plus sur les raisons qui m'ont poussées à vous inviter ici aujourd'hui?" Il était visiblement déchiré et songeur. "Bien sûr, s'il vous plait."

Darek lui répondit : "Quand j'étais plus jeune, j'ai eu un important mentor. Il était un survivant de Auschwitz qui a vécu la plupart de son existence en Pologne occupée - d'abord par les Allemands, puis par les Soviétiques. Cet homme m'a fait une observation que je n'ai jamais oubliée. Il m'a dit : 'J'ai réalisé que le matérialisme maintient les gens captifs de la même façon que le communisme. Le communisme, par la force, cherche à détruire l'identité personnelle d'un individu. Le matérialisme fait la même chose, mais le matérialisme détruit l'identité personnelle des gens par choix.' 

Et c'est pourquoi je vous ai fait venir ici aujourd'hui. Pour nous inspirer, comme individus et comme société, pour ne pas utiliser notre liberté nouvellement retrouvée pour acquérir plus de chaînes."

Mon topo

Je vous invite à lire l'article original car je n'ai pas tout inclus ici.  Je vous jure que tout nos guides lors de nos voyages ont raconté les horreurs de la guerre, du communisme, de tout ce qu'on ne veut jamais vivre. Ils sont tous des Peter de cet article...

Ce message pour moi me parle et me marque. C'est bien expliqué par quelqu'un qui l'a vécu. Quand vous dépensez de l'argent pour faire comme les autres, pour acheter le truc à la mode... vous faites un choix, mais est-il éclairé? Vous décidez de ne pas prendre de risque, de ne pas avoir la force de faire ce qui vous plait vraiment, vous choisissez de ne pas faire de vagues. C'est tellement plus commun de passer sa soirée sur Netflix plutôt que de lire sur les placements financiers, non? Mais qui êtes-vous? Aimez-vous vraiment les cornets de chocolats favoris ou c'est juste OK mais si socialement gratifiant de se prendre en selfie avec et regarder les like s'accumuler?

On dit souvent, acheter c'est voter. Acheter c'est donc un peu se définir, c'est choisir qui on encourage, la crèmerie du coin qui appartient à la même famille depuis 3 générations ou le truc industriel à la mode? Qui veux-tu être? Chaque fois que tu dépenses pour quelque chose qui te permet de réaliser ton rêve, ta passion, tu te libères du moule, tu te libères du capitalisme et tu défends ta personnalité.

Tu peux dire oui. Tu peux autant dire non. 
Chaque dollar épargné pour tes rêves disent qui tu es.

Wednesday, September 20, 2017

L'investissement patriotique : Capital régional et coopératif Desjardins

Vous avez stock chez vous quelques drapeaux québécois, un patriote, vous avez investit dans une vraie ceinture fléchée et vous pleurez quand vous entendez "Gens du pays" ?

ET / OU

Vous avez déjà beaucoup de placements partout et vous cherchez une autre exemption fiscale après le
REEE, le CELI et le REER?


Il y a le Capital régional et coopératif Desjardins ou CRCD de son petit nom.

Hey oui, encore Desjardins, on s'en sort pas, au Québec ils sont partout. Ils ne me payent pas pour faire de la pub inquiétez-vous pas :)  C'est juste un fait. Et le CRCD est un de leur produit exclusif élaboré en collaboration avec le gouvernement provincial.

Créé en 2001, CRCD est un fonds d'investissement en capital de développement qui participe activement au développement économique du Québec. En gros, c'est un fond qui prête de l'argent aux petites et moyennes PME québécoises établies en régions. Il investit dans la préservation et la création d'emplois ici. Le fond touche plus de 430 entreprises et aide au maintient de 68 800 emplois. 101 000 actionnaires y ont investit de l'argent (majoritairement pour obtenir le crédit d'impôt, j'en parle plus loin). À ce jour, un actif net de 1,8 milliards de dollars.

Les créneaux d'entreprise priorisés sont : les PME, les entreprises en transition de propriétaire, le leadership féminin, les entreprises innovantes, la relève agricole et les coopératives. Plus de détails et des témoignages ici : http://capitalregional.com/services-aux-entrepreneurs/un-parti-pris-pour-les-pme/

Donc... puisque ça lève beaucoup d'argent pour aider les compagnies d'ici; le gouvernement accepte d'en financer en quelque sort une partie en donnant un crédit d'impôt aux gens qui investissent là-dedans.

Note : Partout dans le texte quand je parle des impôts, ce sont juste les impôts du provincial !!

POURQUOI Y INVESTIR

On peut y investir parce qu'on veut aider l'entreprenariat du Québec. Mais habituellement, ce qui est arrive c'est que si tu as toujours mis le maximum que tu peux dans les REEE de tes enfants... et qu'en plus tu n'as plus de REER inutilisés, par exemple tu fais prendre le max automatiquement direct sur tes payes... puis en plus tu as toujours mis ton max de CELI ... hey bien, tu n'as plus de moyens d'évasion fiscale. Tout ce que tu places en dehors de ces types de placements deviennent à la vue du gouvernement et tu es imposé sur tes gains/pertes en capital tous les ans :(   Avant de prendre l'avion pour cacher le reste de ton argent en Suisse (lol je sais bien que ce n'est pas réalité de la majorité des québécois, mais si vous disciplinez vos finances pour arriver à l'indépendance financière, peut-être que ce sera vous)  vous pouvez mettre un petit 3000$ en CRCD.

Ça donne un crédit d'impôt non-remboursable mais transférable entre conjoints mais pas d'une année à l'autre de 40% du montant  (40% X 3000$ = 1200$)


Donc un crédit d'impôt pour participer et des revenus à l'abris de l'impôt jusqu'au moment du retrait. Si tu fais un gros salaire pis que ton max de REER suffit pas encore à baisser assez ton impôt, CRCD est là pour toi. C'est la réponse à la question.

COMMENT Y INVESTIR

Là là! Cette année on a jusqu'au lundi 25 septembre pour aller en ligne et remplir un formulaire pour signifier notre intérêt à en "acheter". Puisqu'il y a toujours plus de monde qui en veulent que d'offre, ils font un tirage au sort. Les heureux élus sont appelés à la caisse pour un rendez-vous pour faire la transaction. À l'ouverture il faut payer un 50$ de frais d'adhésion. Il y a aussi un frais le jour que tu fermes le compte. Tu vires ton 3000$ (de 500$ à 3000$ en fait selon vos moyens) là-dedans pis tu l'oublies pour 7 ans. Ou chaque année tu te réinscrits et tu y ajoutes encore plus de cash, toujours plus de cash !!!

Et il y a des critères d'admissibilité : être un particulier de 18 ans et plus résident du Québec.

RENDEMENT

C'est un capital de développement donc ce n'est pas garanti. Vous pourriez tout perdre en théorie. Mais c'est bien géré et à date ça fait de l'argent. Il n'y a pas de paiement d'intérêt ni de dividende. Donc en fait c'est tout comme une action en bourse. Il faut calculer le crédit d'impôt dans le rendement car il abaisse le coût d'acquisition de ces actions.  Extrait du site web de Desjardins :



COMMENT ON SORT L'ARGENT DE LÀ ?

Bonne question. Pas si simplement. Il  y a une période de détention obligatoire de 7 ans. Il faut donc attendre 7 ans avant d'avoir le droit de sortir de l'argent du CRCD. MAIS AUSSI, une fois qu'on a commencé à sortir de l'argent de cette affaire là, on a plus le droit à ravoir des crédits d'impôt pour en acheter à nouveau. Y'a des cas d'exceptions pour retirer plus vite par exemple en cas de décès mais en gros là, faut attendre 7 ans ou plus et quand on commence à en sortir ça ne vaut plus la peine d'en remettre par après.

Quand on sort l'argent, en fait ce qu'on fait c'est qu'on vend des actions. Les actions ne seront pas au même prix que lorsque vous les avez achetées jadis. Si les actions ont pris de la valeur, vous faites un gain en capital, si elles ont baissé de valeur, vous faites une perte en capital.  Ce gain ou cette perte aura un impact fiscal sur votre rapport d'impôt l'année que vous ferez le retrait (la vente en fait).

Friday, September 8, 2017

Qui n'a pas envie de posséder un lingot d'or?



On en voit dans les films d'espionnage. Des coffres forts remplis de lingots d'or! Ce métal précieux rend les hommes fous depuis la nuit des temps... il a causé la fin des empires
incas/mayas par la soif des conquistador espagnols pour ce métal du dieu soleil. L'or fascine dans les palais d'Europe, dans les coffres de pirates, au doigt des jeunes mariés.


Qu'est-ce que l'or peut faire pour un investisseur?


Selon le gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins, les métaux précieux contribuent à diversifier ses portefeuilles de façon à réduire la volatilité pendant un cycle
économique. Bref, c'est une valeur refuge, particulièrement en cas de guerre. Depuis 100 ans, le prix de l'or a augmenté contrairement à la valeur des dollars canadiens et américains.


Même le fameux requin/dragon Kevin O'Leary maintient 5% de son portefeuille en or.
C'est un pourcentage qui convient bien aux grandes fortunes comme la sienne, mais pour les gens plus modeste, 10% est plus rassurant.


Si vous aimez ce personnage, vous pouvez vous claquer cet interview (vidéo publicitaire) de 19 minutes: http://sozoinvestments.com/gold-investing/






L'or sert ici de valeur refuge. Elle ne rapporte pas vraiment de rendements, mais si la bourse tombe en immense crash boursier, l'or peut être utilisé pour vivre le temps que la bourse remonte.


L'or se vend sous quelles formes?


Pour se procurer de l'or; on peut acheter des fonds négociés en bourse (FNB). Certains sont associés à de l'or physique. Ceci permet d'acheter des actions qui correspondent à de l'or stockée quelque part et qui peut prendre en valeur en bourse. Il est aussi possible d'acheter des actions de minières d'or, mais là on a un risque accru de mauvaise gestion.

On peut aussi se procurer des GLD. Ce sont des certificats qui correspondent à de l'or physique. La quantité peut être assignée ou non assignée. Une quantité assignée veut dire que sur le certificat il y a le numéro de série du lingot correspondant et à la demande de l'investisseur, on peut prendre livraison du lingot pour en faire ce qu'on veut. Non assignée veut dire qu'on vous livrerait n'importe quel lingot en stock, aucun numéro de série n'est spécifié et il pourrait y avoir un délai (la compagnie qui a émit le certificat n'a peut-être pas de lingot de ce format en stock et devra en trouver un).

On peut aussi avoir de l'or physique. On pense rapidement aux bijoux. Ces derniers ne sont pas avantageux pour un investisseur, car ils sont taxés et la valeur esthétique dépend des modes. La valeur de rachat chez un bijoutier est mauvaise.

Il y a les pièces de monnaie. Ici aussi, quelques détails complexifient la chose: il y a une prime de fabrication à l'achat (~8%) et pour la valeur de collection. La compagnie qui a fabriqué la pièce charge un coût pour les techniques de gravure, l'œuvre artistique, etc... ce qui fait que la pièce se vend plus chère que la simple valeur du métal qu'elle contient. Les quantités d'or varient beaucoup et ce n'est pas pratique de savoir qu'on a 1/20 d'oz ou 22.337grammes. Ensuite pour la revente, c'est un tas de petits groupes de collectionneurs privés et c'est plus difficile d'évaluer le prix qui sera offert. C'est comme avoir des cartes de hockey ou n'importe quoi d'autre de collection. Ça vaut ce qu'un fan voudra bien t'offrir...


Enfin, on peut s'acheter des lingots :D  Pas les gros comme dans les films... mais des petits lingots, de la grosseur d'une carte mémoire et qui font 3cm X 5cm X 1.5mm et qui contiennent 1 oz d'or. Perso, je trouve ça HYPER COOL. Le Canada en produit des très beaux de grande qualité, voyez l'image :



Leur petite taille les rend facile à entreposer dans un coffre-fort. Ici, on a des avantages pour l'estimation de son trésor : un poids précis et un prix du marché associé. C'est plus facile de savoir combien on peut obtenir car les acheteurs comme Kitco montrent clairement le prix d'achat sur leur site web. Avoir en sa possession le lingot est plus concret que d'avoir un papier qui nous en promet.

On achète ça où??

On peut acheter des pièces à la Monnaie Royale Canadienne. La fameuse feuille d'érable est une pièce populaire, mais moi je préfère des lingots d'investissement tel que vous avez pu le ressentir dans mon texte :)

Alors j'ai trouvé 3 sources simples :

La banque TD offre ses propres lingots à une succursale dans le centre-ville de Montréal. : https://www.tdcanadatrust.com/francais/produits-et-services/investissements/metaux-precieux/index.jsp

La CIBC vend des produits d'or en ligne : https://www.preciousmetals.cibc.com/gold-fr-ca-GB1Ecom.aspx

La Scotia fait de même : https://www.scotiamocatta-estore.scotiabank.com/stores/scotiamocatta/catalog/product.aspx?nst=NV1kjP8qYlJDHloDB4vS%2fEKwfAOLyDUhJOISGKu6O9gf1X1CFGWI0I0Xe0F6%2ffKyIbxp%2fI9GLNQ%3d

Mais LA place c'est chez Métaux Kitco rue Cathcart à Montréal. Nous avons la chance d'avoir chez nous un des plus grand négociant d'or du monde. On y achète et y vend de l'or, sous toutes ses formes. On y sert les riches comme les modestes. Les clients y prennent un numéro et se font appeler à un guichet fermé où il y a un comptoir, une chaise, une calculatrice et des caméras de sécurité.

Il n'y a pas de taxe sur les lingots, mais Kitco se prend environ 3$US l'once pour le service de vente et d'achat. Et il faut prévoir sa visite car on achète pas un lingot comme on achète une paire de souliers... Il faut présenter une carte d'identité gouvernementale (permis de conduire ou passeport).

La transaction se paye de différentes façons qui ont toutes un mais :
- En argent comptant, mais ... 85% du total doit être en billets de 100$ ou 50$
- En traite bancaire, mais ... il faut la prévoir d'avance, car ils doivent l'avoir reçu avant qu'on se présente sur place
- En carte de guichet, mais ... il faut faire augmenter sa limite auprès de sa banque au préalable et kitco ne prend que 3000$ par glissement de carte
- En carte de crédit, mais ... ils ne peuvent y prélever que 1000$ par période de 24 hrs et 3.5% de frais de service sera ajouté
- En chèque personnel, mais ... il faudra revenir dans 10 jours pour repartir avec le lingot, le temps que l'argent soit transférée dans leurs comptes


Il est aussi possible de faire des achats en ligne, mais il y a des frais de livraison et assurance (environ 40$).https://online.kitco.com/buy/10092/1-oz-Gold-RCM-Bar-9999-10092


Avant d'acheter un lingot, il faut aussi réfléchir à l'endroit où le mettre en sécurité. Un coffret de sûreté bancaire est tout indiqué!

Monday, July 31, 2017

Bilan du second trimestre 2017


Taux d'épargne de ce trimestre :  45%  <<--- j'aimerais que ce soit 50% mais écoute, je me donne une tape dans le dos pareil ;)

Qu'est-ce qui a caractérisé ce trimestre? Rappelons d'abord que nous sommes famille d'accueil pour étudiants étrangers... ceci a eu pour effet que ces 3 derniers mois étaient nos derniers en compagnie de notre fille allemande. Alors bien sûr nous avons voulu en profiter au  max, lui faire vivre des moments le plus magiques possibles avec nous. C'est pourquoi nous avons fait un petit road trip pour visiter le barrage électrique de Manic 5!

Pour cette petite virée, pour 5 personnes, nous avons payé 621$ : 
300$ pour 2 nuits en chalet au camping st-paul (très bien comme endroit)
195$ d'essence
126$ de restos... on a beaucoup aimé Pains d'exclamation à la Malbaie!
0$ Les barrages de hydro-québec offrent des visites gratuites.

Encore en lien avec notre étudiante, nous voulions lui offrir une visite guidée de la maison symphonique. Elles sont offertes aux donateurs de l'OSM, alors nous avons décidé de faire un don de 200$. Il y a plusieurs autres avantages pour les donateurs, entre autre assister à une pratique de l'orchestre. Nous avons pu faire tout cela, un bon investissement!!

L'organisme d'étudiants étrangers organise des activités pour eux, mon conjoint et les enfants sont allés au Parc Oméga. 
60$ pour frais divers liés à cette visite

Nous avons voulu aussi faire visiter les chutes de Ste-Ursule à notre étudiante, il y avait des frais d'entrée et de pique-nique.. et on a pris un traversier.
50$ chutes ste-ursule

80$ Nous sommes allés visiter le musée des beaux-arts de Montréal
275$ de restaurants

TRANSPORTS

Avant de partir pour Manic 5, j'ai voulu faire vérifier les freins de notre minivan qui faisaient beaucoup de bruit. 
200$ vérification des freins

En plus, arrivé au chalet... nous avons eu une crevaison. Puisqu'il faisait nuit et qu'il y avait beaucoup de route à faire le lendemain, nous avons appelé CAA Québec qui a offert de nous aider si on s'abonnait... mais il y aura peut-être d'autres avantages, j'attends les documents.
127$ abonnement annuel CAA

198$ Nous avons dû faire un changement de pneus et des nouveaux essuis-glace
95$ passe d'autobus... presque toute l'année j'arrive à les payer avec les bonidollar de notre visa, mais parfois non ;)

MON DEUXIÈME EMPLOI : ÉCRIVAINE

Vous le voyez bien avec la publicité que je me permets à droite de ce blog; j'écris des romans. Ceci implique malheureusement plus de dépenses que de revenus! Ce trimestre à lui seul semble indiquer le contraire, mais non :)
20$ dépensés en publicité sur facebook
125$ Cotisation annuelle à l'union des écrivains du Québec
Par contre j'ai touché des revenus de ventes en librairie de 700$ pour une année complète.

DÉPENSES DE MAISON

365$ en taxes municipales
1 215$ en assurance habitation pour l'année
398$ de tuiles de patio
125$ peinture à plancher
15$ brome pour le spa

HYPOTHÈQUE

J'ai réalisé un de mes objectifs financier de l'année soit rembourser entièrement notre hypothèque! Puisque j'avais le montant dans mon compte et que c'était donc ridicule de continuer à payer des intérêts, j'ai réglé le solde en avril : 5 900$ 

Telle une banque, je considère l'hypothèque comme une sorte d'épargne. Après tout, ça devient un actif familial.

ÉPARGNE

Deuxième objectif réalisé, nous avons commencé à acheter des actions par nous-mêmes.  Je détaillerai pas trop car je veux en faire le sujet d'une prochaine publication.
900$ Actions Disnat
et
1 500$ REEE, j'ai fait des changements sur mes contributions automatiques aux REEE... que j'expliquerai lors du bilan du 3ième trimestre

VOYAGE

Oh ça c'est notre plus grosse dépense année après année... mais depuis que mon mari s'est fait frapper par une voiture en prenant une marche; j'ai encore plus l'envie de voyager! 
1 126$ Pour un voyage organisé de 2 jours à St-Petersburg avec billets pour les ballets russes
1 032$ Pour plusieurs jours d'excursions par la compagnie de croisière
3 182$ Paiement final pour la croisière
260$ Pour un appartement airbnb au Danemark

AUTRES
60$ demi-caisse de miel
30$ cadeau
35$ cinéma
82$ billets Bellefeuille
30$ juliette
40$ brosses à dents écologiques en bamboo (je me suis fait influencer par les dragons)
280$ dentiste (2 nettoyages et un plombage... moins cher que de payer l'assurance...)
55$ effets scolaires

Le prochain trimestre sera marqué par : dépenses de voyage, changements aux REEE, bonus au travail et arrivée de notre nouvel étudiant!! 

Thursday, July 13, 2017

Avez-vous vu comme j'ai rien? :D


De toutes époques, il y a eu des classes sociales. C'est la vie, il y a des gens qui sont moins gâtés par la vie et d'autres qui ne connaissent que l'abondance. Une chose de change pas : les riches veulent démontrer qu'ils sont riches. On est prévilégié, faut le démontrer. C'est devenu assez fou par moments, par exemple si vous étiez dans le haut de l'échelle sociale - genre de la royauté - en 1660, bien vous auriez voulu Versailles : 



La balloune a dégonflé pas mal après la Révolution... et aussi après les guerres mondiales. Mais société de consommation et évolution rapide des technologies obligent, le but de la classe moyenne a toujours été d'imiter les grands de ce monde pour prouver au voisin, qu'on a du fric. On a voulu la grosse maison, deux autos, la grande TV, un spa, un chalet, une entrée de cours en pavé uni et un iphone. Avec une iwatch tiens! 

SAUF QUE... le crédit est venu gâcher ça. Zut de zut pour les riches, monsieur-madame tout le monde a pu s'acheter tout. On applique pour quelques cartes de crédit, une marge hypothécaire et voilà... on peut se payer une maison proche du dix30, se louer une tesla pis avoir 86 cadeaux sous le sapin à noël. Quelle injustice pour les vrais riches qui commencent à passer inaperçu parmis ces endettés qui les imitent. 

Ce sont les riches qui partent les modes par nécessité de se différencier des pauvres

Alors, dans cette société où tout le monde peut tout acheter, quelle est la nouvelle mode des riches? Se départir de tout! Voici les deux mots clés à la mode sur les internets des bobos :  minimalism & decluttering.

Avant on montrait qu'on était riche en se construisant un château. Là on montre qu'on est riche en vendant son manoir pour s'acheter une mini-maison. " Je suis tellement riche que j'ai pas besoin d'accumuler des objets, je peux tout racheter ce que j'ai besoin si j'en ai besoin."  Le minimalisme, c'est une vertue quand c'est un choix. Quand dans le fond tu es pauvre, tu peux pas te permettre de faire un défi de vivre avec seulement 200 objets... tu peux pas prendre ce risque. Tandis que le riche lui; il peut. C'est pour ça que plusieurs articles sur le web parlent d'une appropriation par les riches de la pauvreté. 

As-tu vu comme j'ai pu rien? C'est parce que je suis riche.  Mais si tu vis dans une petite place avec un frigo vide; tu es pauvre et tu fais pitié. Si tu vis dans 140 pieds carrés avec un vitamix, un look blanc et noir de catalogue ikea, un mini frigo plein de produits sans gluten et ton vélo de montagne pour tes voyages en écosse; tu es riche.

Ceci dit, est-ce qu'il y a du bon dans le minimalisme ?

Oui, bien sûr.  Au-delà de ce constat social, je crois que y'a beaucoup de bon au minimalisme, mais ce n'est pas pour tout le monde. Je pense que c'est une étape dans la vie, quand on est rendu là on le sait, et certains ne le seront jamais. Il y a des avantages pour l'environnement, le porte-feuille et la paix d'esprit. J'ai réalisé à la force de donner mes objets que l'état mental que j'avais avant du "je pourrais un jour avoir besoin de ça" me faisait remplir d'angoisse mon espace de vie. Quand on laisse aller ces objets, on se prouve à soi-même qu'on a confiance en ses aptitudes et en la vie. On n'a pas peur.

j'ai découvert bien des avantages à donner. La joie toute simple d'offrir. C'est presque triste parfois, de voir comment les gens n'y croient plus. Ils se méfient. Combien de fois j'ai offert à quelqu'un, un collègue, un ami, un inconnu... et que leur première phrase a été : "Combien je te dois pour ça? Que veux-tu en échange?"  " Rien; je te le DONNE! "  On dirait presque qu'ils cherchent les caméras de TV pour un surprise-surprise! J'aime donner pour que les gens croient à nouveau que la générosité existe. 

Pourquoi acheter des maisons immenses? Avoir des vêtements à la mode? Pour impressionner les autres? Conserver ses énergies et son argent pour réaliser ses rêves c'est bien plus utile. Et vient avec cela l'esprit de vouloir plutôt dépenser en souvenirs, en activités plutôt qu'en objets. 

J'avais lu cette histoire sur le web, malheureusement je ne me souviens plus où, mais voici donc une fable arabe qui clos bien cette publication : 

Il était une fois un mystique qui avait tant fait la paix avec son âme qu'il avait minimalisé sa vie. Il ne possédait plus que sa canne pour marcher. Un jour, il entendu parler d'un homme qui était encore plus frugal et spirituel que lui. Il voulu le rencontrer! Il voyagea jusqu'à cet homme et découvrit qu'il vivait dans un très grand et luxueux manoir. Troublé, il se dit qu'un homme meilleur que lui ne pouvait pas vivre ainsi! Il cogna à la porte et quand l'homme ouvrit, il lui demanda : "comment peux-tu vivre dans pareille demeure si tu te dis mystique et spirituel?" Il se fit répondre seulement : "Puis-je emprunter votre canne?" " BIEN SÛR QUE NON!" Le riche propriétaire lui répondit : " C'est la différence entre toi et moi. Je vous prêterais tout ce que je possède, même cette demeure, mais vous vous êtes tellement attaché à une simple canne." 

Saturday, June 3, 2017

Arrondir ses fins de mois en devenant réserviste dans l'armée Canadienne?


Si la vie vous intéresse! Engagez-vous qu'ils disaient!! ;)

Le web déborde de pages donnant des suggestions de deuxième emploi pour arrondir ses fins de mois. La plupart du temps on y parle de choses loufoques qui rapportent très peu d'argent comme faire des sondages en ligne ou traduire des sous-titres pour Netflix. On y parle jamais de l'armée alors que pourtant il y a de nombreux avantages qui vont au-delà des sous supplémentaires.

Évidemment, il faut être en bonne condition physique, avoir la volonté de servir son pays et avoir du temps libre les soirs et les weekends (ou même plus). 

Qui sont les réservistes? 

Ce sont des civils qui travaillent aussi dans l'armée. 30% des réservistes sont des étudiants!! C'est un excellent emploi à faire alors qu'on est au cégep. C'est l'occasion d'avoir un bon salaire en plus d'études payées par l'armée. On peut être réserviste pour l'armée de terre, de mer ou aérienne, mais aussi dans la réserve des services des santé et aumônerie. C'est moins connu, mais l'armée à besoin de réservistes comme ambulancier, physiothérapeute, prêtre, dentiste, psychiatre, radiologiste, infirmier, etc...

Que font-ils?

Tous les futurs officiers doivent suivre la Qualification militaire de base (QMB) d'une durée de 4 semaiens à temps plein pendant la saison estivale ou de 12 fins de semaine pendant l'hiver. Ensuite, le candidat doit suivre ses phases d'officier pour se qualifier dans le métier choisi. C'est environ 30 à 50 jours. 

Les réservites peuvent être intégrés à des unités de force régulière pour partir en mission à l'étranger, mais seulement s'ils acceptent. Au Canada, nous avons peu de réguliers dans les forces (environ 50 000) pour un si grand pays.  Les quelques 30 000 réservistes sont alors très importants pour répondre aux besoins ponctuels. 

Les réservistes...
- développent leurs aptitudes physiques et mentales
- se familiarisent avec le maniement des armes, la survie en forêt, les techniques de combat, le travail d'équipe...
- aident les gens en difficulté via des missions au pays ou à l'étranger comme lors de catastrophes
- peuvent voyager partout dans le monde

Les avantages

* Les soins dentaires et médicaux sont remboursés à 85%
* Un réservistes ayant accumulé 29 jours ou moins de service obtient 9% de son salaire en paye de vacances ou celui qui a fait 30 jours et plus à droit à 2 semaines de vacances pour chaque tranche de 30 jours accumulés.
* Congé parental accessible après 6 mois de service ( congé de maternité à rémunération partielle de 17 semaines et congé parental de 37 semaiens sans prestations)
* Programme de soutien offrant un tarif réduit pour l'assurance-habitation, régime facultatif d'assurance-vie/invalidité, etc.
* Accès aux installations sportives et culturelles des bases militaires et à leurs clubs et ligues sportives
* Uniformes sont fournis
* Formation continue

Et le salaire $$$???

Le salaire dépend de sa position dans l'armée, selon si on est un simple soldat, un officier ou un médecin par exemple.  Voici quelques exemples avec des données de 2013 dont j'ai arrondi les montants à l'entier : 

- Un militaire de rang = 90$ / jour en tant que soldat recrue.
- Un officier         = 99$ / jour en tant qu'élève-officier.
- Un avocat réserviste = 178$ / jour au grade de capitaine
- Un médecin         = 299$ / jour au grade de capitaine

Ces rémunérations augmentent chaque année de service et les promotions aux grades supérieurs sont offertes après avoir accumulé un certain nombre d'années et selon le rendement. 

Sur un forum de discussion sur internet, une personne détaillait ainsi son implication miniale dans les réservistes : 

4 x mardis soirs (45,15) = 180,60 
1 fin de sem = 1 x vendredi soir ( 45,15 ) + 1 x samedi ( 90,30) + 1 x dimanche (90,30 ) = 235,75  + ISOC 25,84 x 2 = 51,68 (vendredi soir + samedi soir) =   287,43
1 mois = 468,03 (ne reste qu'à enlever les impôts)

ISOC = indemnité de service occasionnel en campagne 

On parle donc d'une possibilité d'ajouter 468$ bruts à vos revenus mensuels actuels.  Mais je pense qu'il ne faut pas juste regarder les chiffres... il y a des bénéfices au niveau des aptitudes acquises, expériences, formations, nouveau réseau de contact, etc... qui a aussi une valeur et un impact sur ses gains futurs au civil.

Grille de salaire : http://www.forces.gc.ca/assets/FORCES_Internet/docs/fr/communaute-fac-paye/solde-off-res-classe-ab.pdf

À quel point il faut être disponible?

Pendant les périodes traditionnelles de service à temps partiel de septembre à juin, il faut faire une demi-journée par semaine (un soir) et une journée par mois (la fin de semaine) et une fin de semaine complète par mois (c'est le vendredi soir + samedi et dimanche). Des périodes de service additionnelles sont offertes aux vacances de Noël et à la relâche scolaire. 

En plus, il est possible de faire du service temps plein pendant ses vacances d'été. 

Aller voir...

Il est possible de passer une journée avec les réservistes pour voir exactement comment c'est avant de s'engager. Dans le jargon militaire on appelle cela un «Executrek», allez visiter gratuitement une des nombreuses bases de l'armée canadienne pour voir les réservistes au travail (et peut-être même prendre part à l'action). Composez le 1-800-567-9908 ou écrivez à cflc@forces.gc.ca

Saturday, May 20, 2017

Le Marshmallow Test

Je vous invite à regarder cette vidéo :



Le test auquel sont soumis les enfants de 4 ans est simple : 
Tu peux manger une guimauve maintenant ou, si tu attends, tu pourras en manger deux plus tard.

Le Standford marshmallow experiment est un test des années 60 sur la gratification différée conçu par Walter Mischel professeur à l'université de Standford. Le test a été fait sur plus de 600 enfants de 4 à 6 ans, avec des gâteries différentes (guimauves, bretzel, biscuits) selon ce que l'enfant avait déjà dit aimer. La prémisse de base s'est rapidement étendue puisque les résultats au test étaient fascinants. Les enfants ont ensuite été suivis pour voir comment leur performance pouvait préduire leurs succès futurs dans la vie adulte.

OBSERVATIONS
C'est difficile de résister, se contrôler...
- Certains enfants mangent la gâterie aussitôt que l'adulte a quitté la pièce!
- Certains enfants se cachent les yeux, chantent, caressent la guimauve, frappe le bureau des pieds, jouent avec leurs cheveux pour se distrairent de la gâterie

Sur les 600 enfants testés... une minorité ont mangé la guimauve immédiatement. Un tiers des autres seulement ont réussi à attendre le 15 min requis pour obtenir leur plus grosse gâterie.

CONCLUSIONS
Les chercheurs ont continué de suivre les enfants. À l'adolescence, ceux qui avaient réussi le test étaient décrits par leurs parents comme étant des enfants compétents et leurs résultats scolaires étaient plus élevés que les autres. Rendu dans la quarantaine, des imageries cérébrales ont été faites sur les sujets de l'étude. Elles ont démontrées que ceux qui avaient réussi le test avait une plus grande activité cérébrale au niveau du cortex préfrontal ains que dans leur striatum ventral, la région associée aux dépendances.

Est-ce que le philosophe grec Heraclitus avait raison? Est-ce que notre personnalité annonce déjà notre destinée?

La confiance
En modifiant le test d'origine, en changeant les milieux de vie des sujets, etc... les chercheurs ont compris une chose très importante qui influence les résultats au test et donc les chances dans la vie : la confiance. Les enfants qui ont réussi le mieux ne doutaient pas que l'adulte reviendrait et ramènerait une autre guimauve. Ceci laisse sous-entendre que le milieu de vie qu'on donne à nos enfants est crucial sur leur aptitude plus tard à se contrôler. S'ils sont habitués que les adultes autour d'eux tiennent leurs promesses et que les déceptions sont rares, l'enfant aura confiance en lui, en la vie, en la personne qui promet la récompense et saura que ça vaut la peine d'attendre.  Mais un enfant qui a l'habitude qu'on lui promette des choses et qu'ensuite on ne le fait pas... il ne prendra pas de risques. Il voudra optimiser ce qu'il a d'acquis. "Je suis mieux de manger cette guimauve-ci avant qu'on me l'enlève!"

La créativité
Les chercheurs ont remarqué que si on offrait des stimulis différents pour se changer les idées, les enfants réussissent à attendre plus longtemps. Même chose s'ils pouvaient encourager les enfants à imaginer que la guimauve est un nuage ou une boule de cotton. On peut donc constater que si on apprend aux enfants à se distraire par eux-même (pas avec un cellulaire...) ils développeront des réflexes de contrôle plus efficaces. Réussir à se fermer les yeux et penser à autre chose, jouer avec ses doigts, chanter, compter, peu importe, occuper son esprit, c'est une qualité qu'on devrait chercher à développer chez nos enfants.

La pauvreté
Ce test a démontré que les enfants issus de milieu pauvre vivent un plus grand stress et une moins bonne confiance au destin et à l'avenir. Ils sont plus impulsifs et ont plus difficulté à prévoir les conséquences de leurs gestes. Il est plus rare pour eux d'avoir des récompenses personnelles et donc ne veulent pas attendre et "sautent dessus". Quand on ne mangent pas à sa faim tous les jours, on ne réfléchit pas trop lorsqu'on a une assiette accessible devant soi.

L'apprentissage
La capacité à se contrôler et s'occuper l'esprit peut être appris à tout âge. Je crois que le marshmallow test devrait être fait à grande échelle à la maternelle et basé sur les résultats, on pourrait ajuster un peu le tir et enseigner des techniques de contrôle aux enfants qui ont échoué le test.

$$$
Pourquoi parler de ce tests sur un blog d'indépendance financière? Parce que pour épargner plus que la moitié de son salaire, il faut être bon en titi sur le contrôle.  Imaginez le jour que vous n'auriez plus de dettes et 500 000$ à la banque... serez-vous encore capable de vous priver sur plein de choses pour continuer à épargner pour vous rendre à 1 million en banque? Ça c'est attendre 15 ans pour sa 2ième guimauve...

Avant même d'apprendre aux enfants à épargner, il faut qu'ils aient confiance en leur avenir, en leur banquier, aux mathématiques et à la logique! Apprenez rapidement à vos enfants qu'ils seront récompensés s'ils sont patients et disciplinés.  C'est difficile de les convaincre de déposer leurs sous à la caisse scolaire quand ils voient qu'ils ont fait 24¢ d'intérêts en un mois... il faut qu'ils aient confiance en vous pour leur faire réaliser que dans 5 ans s'ils continuent ainsi c'est des dollars qu'ils auront en récompense chaque mois.